《悲惨世界》法语概念版歌词

Donnez, Donnez(Give, Give)

Mendiants
Donnez, donnez, donnez aux pauvres gueux
Donner, donner, c’est prêter au bon dieu
Donnez, donnez, belles dames, jolis monsieurs,
Donner, donner, c’est gagner sa place aux cieux.

Gavroche
Bonjour, Paris, c’est moi, Gavroche
V’la ma famille, v’la ma maison
Rien dans les mains, rien dans les poches
Tout dans le coeur de ma chanson
J’ai pas de sous et pourtant j’me démerde
Et j’y vois clair, surtout la nuit
De la Glacière à Belleville
Et de Montmartre à Montsouris
Les timides, les caïds, suivez l’guide

Mendiants
Donnez, donnez, donnez aux pauvres gueux
Donner, donner, c’est prêter au bon dieu
Donnez, donnez, belles dames, jolis messieurs
Donner, donner, c’est gagner sa place aux cieux.

Gavroche
Faut qu’j’affanchise les gens de la haute
C’est pas Versailles pour l’élégance
Mais d’puis qu’on a raccourci l’autr’
Versailles, ca manque plutôt d’ambience
C’est pas qu’le dabe qu’on a aux Tuileries
Soit plus malin qu’le serrurier
J’aim’ bien sa poire mais qu’en effigie
Frappée sur les pièces de monnaie
Vive moi, pas le roi, ça ira, ça ira.

Un Mendiant
Heureusement qu’chez les gens de la haute
Y en a un qui regarde en bas
Qu’on a le général Lamarque

Qui parle un peu de nous, parfois
Y paraît qu’il est bien malade
Qu’est-ce qu’on f’ra quand il s’en ira
Avec l’émeute déjà qui gronde
Paris ressemble à un volcan
Prêt à vomir la lave de sa colère
Enfin révolutionnaire

Gavroche
Le chef de c’te bande qui complote
C’est Thénardier, de Montfermeil
Qu’a lâché là-bas sa gargotte
Parce qu’à Paname, y a plus d’oseille
Çui-là, y fait bosser toute sa famille
Même sa gamine piège les pigeons
C’est l’Éponine, Gavroche en jupons
Qu’a l’coeur qui flanche pour pas un rond
Y fait faim, y fait froid, mais au moins, j’m’ennuie pas

Beggars
Donnez, donnez, donnez aux pauvres gueux
Donner, donner, c’est prêter au bon dieu
Donnez, donnez, belles dames, jolis messieurs
Donner, donner, c’est gagner sa place aux cieux.

Thénardier
Répétition, chacun sa poste
Babet, Claquesous, en place
Toi, Montparnasse, tu fais le guet
Avec ’Ponine, faites bien gaffe
J’ai pas envie, non, de r’voir l’maton
J’y fais d’abord mon numéro
Méli-malheur-mélo
S’il a du coeur, deux thunes qu’y pleure
Qu’y crie bravo, encore, bis
C’est la qu’on cogne sec
Jusqu’a c’qu’y casque

Mme Thénardier
Voilà l’étudiant qui s’amène
Notre voisin désherité
Par un grand’père qu’a de la fraîche
Et qui veut pas lui en lâcher

Marius
Bonjour mademoiselle Éponine
Que faites-vous dans le quartier

Éponine
Des choses que la morale réprime
Pour qu’ce soir, on ait à manger

Advertisements

发表评论

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com 徽标

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  更改 )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  更改 )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  更改 )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  更改 )

Connecting to %s

%d 博主赞过: